Barcelona, 2013 - DPPI
 
Article
commentaires
Football > Ligue des champions

Le Barça en manque de plan B

Le Barça en manque de plan B

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/02/2013 à 18:00 -
Par Eurosport - Le 21/02/2013 à 18:00
La défaite contre Milan a mis en lumière l'absence de solution de rechange au FC Barcelone. L'ogre Catalan a besoin de nouveaux profils, analyse François David, qui souffle le nom de Fernando Torres comme recrue potentielle l'été prochain.

Gueule de bois à Barcelone ce jeudi matin. La démonstration de puissance et de coordination défensive du Milan AC a plongé les supporters dans le doute. La force de l’instantané, celle qui brouille les esprits et les espoirs. La pire qui soit. Comme l’a dit Xavi ce jeudi, "cette génération a droit à sa remontée historique". Sans me risquer à quelconque pronostic, je pense aussi que c’est possible, pour différents raisons (facteur Camp Nou, pelouse en bon état, etc…). Hormis Valence, pour qui se sera compliqué contre le PSG, je ne vois d’ailleurs aucune équipe espagnole condamnée : Malaga peut très bien renverser la situation face à Porto et le Real Madrid a largement les moyens de marquer sur la pelouse de Manchester United. Si, bien sûr, toutes les équipes de Liga sont éliminées, il faudra se poser la question sur la viabilité du modèle espagnol. Nous n’en sommes pas encore là. Néanmoins, ce post a pour but de partager avec vous quelques observations sur les évolutions que le Barça doit donner à son jeu. Les principes de jeu et les idées du club sont évidemment les plus adaptés au club. Ils lui ont permis de forger son identité et d’en faire un modèle. Toutefois, chaque modèle a besoin d’innovations. Le huitième de finale aller à Milan l’a révélé de façon magistrale.

Lineker : " Pour être vue comme la meilleure équipe de tous les temps …"

Le Barça de Pep Guardiola et celui de Tito Vilanova sont les mêmes. On me dit que c’est plus direct aujourd’hui, etc… Non, je ne vois pas de grosses différences dans les idées. Vilanova est le disciple de Guardiola et chacun, au sein du club, a vanté "la continuité" lors de la passation de pouvoir. J’ouvre une parenthèse : l’absence de Vilanova a tout de même bien dû perturber le club au final. Jordi Roura est un bon gars, mais ce n’est pas l’entraîneur du Barça. Il n’était sans doute pas prêt pour une telle charge. Dans n’importe quel club, il faut un chef. L’autogestion (ou la cogestion à distance pour être plus précis) a ses limites.

Vilanova est toujours l’architecte du FC Barcelone. Depuis New-York, il continue de fixer les grandes lignes et communique via "whatsapp" pendant les matches. Peut-être doit-il s’interroger maintenant sur la nécessaire évolution de son club. Gary Lineker le disait mercredi sur twitter : pour être considéré comme la plus grande équipe de tous les temps, le Barça doit trouver des solutions contre les équipes regroupées. Et l’ex-attaquant de l’Angleterre… et de Barcelone d’énumérer tous les matches (Inter Milan, Chelsea, Celtic Glasgow, Milan AC) au cours desquels le FCB s’est heurté à un mur. Lineker voit juste. Si Barcelone manque son rendez-vous du 12 mars et qu’il s’entête dans cette politique (louable au départ, mais qui n’a pas assez tenu compte de l’évolution des adversaires), il y aura toujours un doute.

Cette politique de redoublement de passes, de combinaisons subtiles flanche quand il n’y a pas d’espaces ou que les joueurs sont en méforme. Contre le Milan AC, le Barça cherchait l’action parfaite pour marquer. Dans l’équipe de départ, il y avait dix joueurs sur onze formés à la Masia, où l’on apprend une certaine façon de voir le football, mais qui exclut d’autres plus "rudimentaires". A Barcelone, ils ne sont que trois à prendre régulièrement leur chance en dehors de la surface : Xavi, Fabregas et Villa. L’absence de ce dernier dans un match aussi compliqué a pesé. La volonté de Lionel Messi de jouer attaquant central (et qui pourrait l’en dissuader vu ses stats), sa propension à vampiriser le jeu offensif catalan, amène aussi la question de l’intégration des attaquants extérieurs à la Masia. Alexis Sanchez est en plein doute et n’ose plus tenter. David Villa semble bridé aussi. La réflexion pourrait (devrait ?) aller sur ce terrain-là.

El Nino a tout ce qu’il faut

Et c’est là que le fameux "plan B" réapparait… Ce "plan B" que l’on ressort à chaque échec barcelonais. N’empêche qu’il n’y en a pas. Ou plutôt si : Gérard Piqué, le seul à amener autre chose en attaque quand les choses ne tournent pas rond. En 2006, Frank Rijkaard avait été heureux de compter sur Henrik Larsson en finale de la Ligue des champions. Ce joueur "différent", utilisé sur quelques dizaines de minutes en Ligue des champions, le Barça ne le possède pas aujourd’hui. David Villa, s’il a certaines caractéristiques, n’évolue pas totalement dans ce registre.

PA Sport

Cet été, Neymar va venir renforcer les rangs barcelonais. C’est pratiquement acté. Villa, lui, pourrait partir. Mon "plan B" : Fernando Torres. Vieux rêve de Sandro Rosell, Torres serait la recrue idéale, pour peu qu’il puisse accepter son rôle et qu’il baisse son salaire de prince. Visiblement, l’air de Chelsea ne lui convient pas. Il n’est pas toujours titulaire. A Barcelone, El Nino, bientôt 29 ans, pourrait retrouver son prestige. Il connaît tous les Espagnols. Il est rapide, puissant et bon de la tête. L’adaptation en serait facilitée. Maintenant, pourrait-il venir sachant que la place de "9" est prise par le meilleur joueur du monde ? Si son ego le lui autorise, si Messi est d’accord pour souffler, si les finances le permettent, il serait le plus formidable remplaçant que le Barça puisse avoir. Lui serait capable d’amener autre chose. Si Milan conserve, au retour, l’avantage qu’il a pris hier, le Barça explorera forcément ce type de solution.

François DAVID

Journaliste, François David vit à 'Barcelona', où il est spécialiste de la Liga pour RFI, France Info et Le Parisien. Il collabore aussi avec quelques stations de radio espagnole, notamment Cadena Ser et la "Cope", où il intervient régulièrement pour évoquer la Ligue 1 et les performances des joueurs français évoluant en Liga.

 

commentaires


  • Bernard Hopkins12/03/2013 15:28

    Depuis qu'ils n'ont pas eu leurs vitamines, ils ne font que de perdre lol

  • bayern ribery04/03/2013 10:58

    messi the best ces4bo le prouve

  • bayern ribery04/03/2013 10:56

    tu dis nimporte koi rageux pk tu parle du porc