Football - Bundesliga feminine

De Schalke 04 à Hanovre, la suite du mercato show allemand

La Bundesliga observe une trêve jusqu'au 18 janvier. Mais pas de répit pour les directions générales, qui préparent activement leur mercato. Deuxième partie.

 
De Schalke 04 à Hanovre, la suite du mercato show allemand - Football - Bundesliga feminineDPPI
 

Suite de l’analyse des stratégies des clubs allemands lors du mercato d’hiver. Pour ceux qui ont raté la première partie, c'est ici..

Schalke : l'aile ou la cuisse ?

De Schalke 04 à Hanovre, la suite du mercato show allemand - Football - Bundesliga feminine Le papa Noël est passé par le district de Gelsenkirchen, ce 24 décembre, avec la signature de l'attaquant Klaas-Jan Huntelaar jusqu'en 2015, enrobé d'un plan de communication bien ficelé. Passons sur les tergiversations et le salaire pharaonique du Néerlandais : celle-ci est là pour montrer aujourd'hui la force de persuasion de ce club. Si S04 est toujours empêtré, et ce jusqu'en 2022, avec son plan d'assainissement et son désendettement, il affiche aussi sa belle puissance financière potentielle. Mais tout n'est pas réglé et les autres cas sensibles, celui de meneur de jeu et du coach notamment, sont encore sur le bureau de Horst Heldt, le manager.

Concernant le Germano-Anglais Lewis Holtby, tout est désormais clair : le joueur ira jusqu’à la fin de son contrat avant de partir. Il se dit que la direction a rompu les discussions avec le capitaine des U21 devant ses prétentions salariales (6 millions d’euros par an). Cette annonce laissera des traces auprès des supporters et tout le monde espère que les paroles de Heldt ("Nous sommes persuadés qu’il continuera à donner le meilleur de lui-même jusqu’à la fin de l’exercice") se réaliseront. En tout cas le passage en 4-4-2, sans Holtby, pour le dernier match de l’année 2012, était prémonitoire. Reste à connaitre la stratégie du club de la Ruhr en 2013 : Jurado, prêté, sera-t-il définitivement vendu au Spartak Moscou ? Le Mexicain Marco Fabian sera-t-il le nouveau meneur de jeu de S04 ?

De Schalke 04 à Hanovre, la suite du mercato show allemand - Football - Bundesliga feminine Au tour du coach maintenant ! Jens Keller, passant directement des U17 à l'équipe-phare, est-il la bonne solution alors que son CV montre seulement un remplacement à Stuttgart fort peu reluisant entre octobre et décembre 2010 ? N'est-ce pas un risque trop grand à prendre alors que Schalke 04 doit redresser la tête dès la reprise ? Sans oublier la double confrontation à venir contre Galatasaray en Ligue des champions et les heureux euros qui vont avec en cas de qualification. Doit-on croire le journal Sport-Bild, lequel annonce une rencontre dans un lieu tenu secret entre les dirigeants de S04 et Roberto Di Matteo pour un poste en juillet ? Sans doute.

Mais l'urgence c'est maintenant ! Aussi je me risquerais à glisser un petit nom pour la reprise : le Suisse Christian Gross, libre de tout contrat et qui m'avait fait bonne impression à Stuttgart en 2009-2010. Car l'homme providentiel, Thomas Tuchel, lié à Mayence jusqu'en 2015, a fort peu apprécié la campagne l'envoyant à Gelsenkirchen sans lui demander son avis. La presse nationale en a pris pour son grade, à raison.

Cela dit, le coach de Mainz 05 n'est pas le seul actif qui intéresse la direction sportive de Schalke : ils ont un défenseur central, Jan Kirchhoff, que l'on annonce un peu partout en Bundesliga. "C'est un joueur intéressant, dont le contrat court jusqu'en juin" annonce Heldt dans RevierSport avant d'ajouter qu'il avait "des contacts avec son agent non pas pour évoquer un transfert mais seulement car ce dernier s'occupe des intérêts d'autres joueurs qui sont chez nous, mais c'est un fait indéniable que la blessure de Papadopoulos engendre un besoin de renfort en défense centrale". On peut difficilement faire plus énigmatique. D'autant plus que M05 a les yeux rivés sur un espoir de Gelsenkirchen que j'aime beaucoup, Moritz, libre en juin. Peut-on supposer un échange lors du mercato hivernal ? Aux dernières nouvelles, le joueur préfèrerait quitter M05 plutôt à la fin de l'exercice afin de pouvoir choisir sa destination. Alors ? Dortmund ? Schalke…ou le Bayern ?

Hambourg : invitation au dégraissage

De Schalke 04 à Hanovre, la suite du mercato show allemand - Football - Bundesliga feminine Avec une perte pour l'année 2011-2012 de 6,6 millions d'euros, le HSV a décidé de réduire son groupe durant le mercato hivernal. Une politique confirmée par le gérant du club, Carl-Edgar Jarchow : "Nous devons continuer à économiser sur les salaires des joueurs. Et sur la durée, nous avons absolument besoin d'une compétition européenne". D'autant plus que l'achat de van der Vaart n'apparaîtra dans les comptes que cette saison. Premier de cordée, le polyvalent milieu défensif serbe Kacar devrait rejoindre un Hanovre désirant solidifier son secteur défensif. Mais Rajkovic (en conflit avec le coach Fink), Drobny, Tesche et Berg peuvent se trouver un autre club. De même, l'espoir néerlandais Bruma, en difficulté lors des matches aller, devrait être prêté du côté de l'Eredivisie avant de retourner à Chelsea, tandis que tout est entrepris pour prolonger le sud-coréen Son, pisté notamment par le FC Liverpool.

Mönchengladbach : sauvegarder l'essentiel

On l'oublie toujours, obnubilé par la médiatisation à outrance des transferts à sensation, mais un entraîneur souhaite surtout conserver son propre effectif avant de songer à tout chambouler. On l'a bien compris au Borussia Mönchengladbach, lequel a réussi à convaincre Stranzl de poursuivre l'aventure et de ne pas arrêter son métier en juin. "Ce fut la décision la plus difficile à prendre de ma carrière car je souhaitais me consacrer uniquement à ma famille. Mais j'ai été tellement surpris par la volonté du club de continuer à me faire confiance que j'ai changé d'avis" déclare l'ex-international autrichien, élu, au passage, joueur de Mönchengladbach des matches aller. Idem pour les deux jeunes figures des Fohlen, Jantschke et Nordveit. Surtout ce dernier, suivi par de nombreux clubs européens et pas des moindres. Reste à régler le cas de Hanke, libre à la fin de la saison. Quelque part, la politique de Lucien Favre n'est-elle pas la meilleure ? Construire et conserver son groupe en l'améliorant à dose homéopathique. A ce sujet, je ne serais pas étonné que Mönchengladbach soit l'équipe du Rückrunde (matches retour).

Stuttgart : t'as pas cent balles ?

Le VfB est dans le rouge et les erreurs commises dans le recrutement des années précédentes continuent de peser sur les comptes. L'actuel président du club, Dieter Hundt, confirme une perte pour la saison 2011-2012 "de l'ordre de 10 millions d'euros", bien loin des objectifs affichés d'équilibre budgétaire. Le directeur sportif, Fredi Bobic, tire la sonnette d'alarme : "Nous devons changer nos structures" afin que la masse salariale ne dépasse pas 50% du chiffre d'affaires. "Nous n'offrirons plus des salaires de 4 à 5 millions d'euros annuel dans l'avenir, ajoute-t-il. Evidemment, nous pouvons perdre des joueurs comme Khedira lorsque le Real appelle mais l'objectif est de ne plus dépendre des contraintes économiques".

De Schalke 04 à Hanovre, la suite du mercato show allemand - Football - Bundesliga feminine Le message est limpide et certains joueurs, lesquels n'ont pas forcément envie de rester, sont sur le départ. Le premier d'entre eux, Kuzmanovic, désire retourner jouer en Italie depuis longtemps, tandis que l'ancien international italien Molinaro est loin de faire l'unanimité. Seules certitudes, un bon de sortie pour le Mexicain Maza, lequel doit s'envoler en janvier vers son pays d'origine (l'espoir Rüdiger va prendre du galon) et le souhait de prolonger l'entraîneur Labbadia et le capitaine Tasci. Et dire que les "Schwaben" sont encore en lice dans toutes les compétitions…

Hanovre : le calme avant la tempête ?

De Schalke 04 à Hanovre, la suite du mercato show allemand - Football - Bundesliga feminine Le président Kind l'a affirmé : "Nous allons recruter deux joueurs en janvier". Le premier est dans le tube, Kacar, un dossier où il reste aux deux Vereine (avec le HSV) à se mettre d'accord sur l'indemnité de transfert. Le second pourrait être le meneur de jeu du Red Bull Salzburg, Leitgeb. Mais plus important, peut-être, alors que le coach Slomka a prolongé jusqu'en 2016, est de scruter la durée des contrats. Les leaders Rausch, Pinto, mais aussi Eggiman et Cherundolo, sont libres en juin. En 2014, ce sera toute l'attaque, Ya Konan, Abdellaoue, Diouf et Sobiech sans oublier les défenseurs Haggui et Schulz. L'avenir se prépare aujourd'hui et je ne serais pas surpris de quelques départs, histoire de réaliser de belles plus-values, ou bien quelques prolongations. Slomka dispose d'un groupe dont certains cadres sont en fin de cycle. En championnat rien n'est perdu mais rien n'est gagné non plus dans la course à l'Europa League. Reste à définir la politique sportive des prochaines années sans compromettre la saison actuelle. Un véritable cas d'école.

Voilà ! C'était un petit tour d'horizon des principaux clubs allemands sans oublier un Werder particulièrement tranquille (excepté le transfert souhaité d'Ekici. En Turquie ?) ou un Hoffenheim et son nouveau coach Kurz (que faire de Derdiyok ? Le relancer ? Un transfert à Fenerbahce ?). Au-delà des supputations et autres extrapolations (Valentin Stocker, Keisuke Honda, Siem de Jong, le Brésilien du FC Twente Douglas), le mercato hivernal montre bien qu’il permet surtout l'ajustement de la politique des clubs, à l'affût de bonnes affaires, ou bien en train de pousser leurs pions pour le grand marché estival. En tout état de cause, c’est aussi une occasion de tirer les conclusions de la première partie de saison.

Chroniqueur et éditorialiste spécialiste du football allemand sur RMC, Polo a choisi son pseudonyme en hommage au grand défenseur et esprit libre Paul Breitner, buteur lors de deux finales de Coupe du Monde et meilleur joueur étranger dès sa première saison au Real Madrid. Observateur de la saga de la Bundesliga, de ses grandes et de ses petites histoires, Polo a passé une grande partie de son existence outre-rhin à y écumer les stades.

 - Eurosport
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus